Actualités

Version imprimable de l'article

Opérations et grands projets

Le terminal méthanier de Dunkerque fait désormais partie du groupe Fluxys – Entretien avec Pascal De Buck, directeur général et CEO de Fluxys

28/11/18

Dunkerque LNG a récemment rejoint le groupe d'infrastructures gazières Fluxys. Pascal De Buck, directeur général et CEO de Fluxys, partage ses impressions sur le terminal méthanier de Dunkerque et sur son futur développement.

Fluxys a récemment acquis une portion des parts précédemment détenues par EDF et Total dans le terminal. Pour quelles raisons ?

Parce que le terminal méthanier de Dunkerque s’intègre parfaitement dans notre cœur de métier. Nous sommes un groupe d’infrastructures gazières industrielles, le terminalling GNL constitue l’une de nos activités principales. Nous détenions également déjà des parts dans ce site depuis son lancement, ce qui nous confère une expérience de première main et une bonne connaissance des équipes sur place. Nous sommes convaincus que l’intégration du terminal dans le groupe Fluxys bénéficiera aux deux parties. Nous associons notre expérience en matière de GNL à l’expertise des équipes du terminal de Dunkerque pour faire progresser son développement. Parallèlement, le terminal renforce la position de Fluxys en Europe. Notre activité s’est considérablement développée à travers l’Europe au cours de ces dix dernières années, et grâce à cette stratégie, le terminal de Dunkerque nous permet aujourd'hui d’élargir notre présence sur la carte GNL de l’Europe du Nord-Ouest. En coopération avec les autres actionnaires, nous prévoyons de tirer pleinement profit des atouts de ce site.

Avec un tel potentiel, comment envisagez-vous le futur développement du terminal méthanier ?

Pour commencer, le terminal de Dunkerque représente un atout majeur pour la sécurité de l’approvisionnement en gaz de la France et de l’Europe du Nord-Ouest. La production de gaz aux Pays-Bas et en mer du Nord est en baisse et la capacité du terminal joue un rôle essentiel pour combler cet écart. L’Allemagne, par exemple, cherche à diversifier son approvisionnement en gaz grâce au GNL. Le terminal de Dunkerque pourrait ainsi devenir une véritable passerelle grâce à son excellente interconnexion avec le réseau de gaz allemand.

 Le marché de détail représente un autre débouché prometteur pour le terminal, en permettant au GNL de s’imposer en tant qu’énergie alternative dans les secteurs du transport et de l’industrie, contribuant ainsi à la transition énergétique en remplaçant les carburants plus polluants. Nous soutenons donc pleinement les efforts du terminal de Dunkerque visant à développer ses services de chargement de GNL sur camions-citernes et méthaniers, afin de développer une chaîne logistique innovante d’approvisionnement en GNL pour l’industrie et le transport. Pour résumer, nous sommes impatients d’explorer de nouveaux territoires avec le terminal.

Article présenté sur la lettre d'information : Novembre 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Il est exigé que les participants précisent leurs nom, prénom, ainsi que leur adresse mail. Ces données, réservées à Dunkerque LNG, ne seront pas publiées à l'exception du prénom et de l'initiale du nom.

La publication des avis et commentaires est soumise à modération : prendre connaissance de la charte