Actualités

Version imprimable de l'article

Rencontre

Clément Malherbe veille sur la sécurité du terminal méthanier

02/07/19 1 commentaire

Ardennais d'origine, Clément Malherbe est arrivé sur le site du terminal méthanier en 2013 alors que l'installation était en construction. Après une expérience réussie en tant que superviseur HSE chez TS LNG (le consortium qui a construit toute la partie process du terminal), Clément Malherbe a été embauché par Bureau Veritas puis par Dunkerque LNG en 2017 au poste d'ingénieur HSE, poste qu'il occupe toujours aujourd’hui.

Clément Malherbe a obtenu à Lille en 2011, un master « Hygiène, Sécurité, Qualité, Environnement ». Il a alors 23 ans à peine et comme une envie d’aller découvrir le monde. « Je suis donc parti en Australie plusieurs mois où j’ai travaillé dans des fermes ou chez des particuliers en échange du gîte et du couvert.  Cela a été une expérience formidable, humainement et culturellement parlant. Et puis, cela a aussi fortement contribué à améliorer mon anglais » commente-il. De retour en France, après un passage par la Thaïlande, l’Indonésie, Singapour et Dubaï, Clément Malherbe débarque au terminal méthanier, alors en construction. TS LNG vient de lui donner son premier poste. « C’était en février 2013. J’ai été embauché comme superviseur HSE. C’était une vraie fierté pour moi de participer à un tel chantier et à la mise en service du terminal méthanier. Au sein d’une bonne équipe HSE soudée, j’avais en charge la prévention des risques en préparation et pendant les travaux faits par des entreprises extérieures », détaille Clément Malherbe. « Puis, vers la fin du chantier en vue de la mise en service du terminal, j’ai préparé l’organisation du Plan d’Opération Interne. J’ai bifurqué ensuite vers la partie sûreté. J’étais chargé de la mise en place de l’organisation de sûreté avec les équipes en place et les premières escales de navires ».

En 2017, alors que le terminal est entré en fonctionnement, Dunkerque LNG lui propose de rejoindre l’équipe en tant qu’ingénieur HSE au vu de son expérience chez TS LNG. « J’ai évidemment accepté car c’était un beau challenge », confie-t-il. « Mes missions sont très diverses au sein de Dunkerque LNG, la première étant de veiller à ce que les exigences de l’arrêté d’exploiter soient respectées en lien avec le directeur des Opérations mais plus généralement de veiller à la bonne mise en place des prescriptions réglementaires applicables à Dunkerque LNG en tant qu’exploitant du terminal. Je fais l’interface sur les sujets de sécurité entre Dunkerque LNG, ses sous-traitants et Gaz-Opale. Par ailleurs, je suis l’interlocuteur de référence pour les échanges entre la DREAL et Dunkerque LNG. En parallèle, je contribue à m’assurer que les exigences réglementaires relatives à la sécurité soient bien prises en compte dans les projets de développement du terminal. J’ai vraiment un poste polyvalent, ce qui me plait énormément. Le fait d’avoir participé à la construction du terminal et de bien connaître le site m’aide beaucoup dans mon travail au quotidien ».

Installé à Coudekerque-Branche, Clément Malherbe s’est parfaitement adapté à la vie dunkerquoise, même s’il a toujours un peu de mal avec le vent qui souffle souvent sur nos côtes. Et s’il a gardé de son enfance dans les verdoyantes et montagneuses Ardennes la passion de la randonnée et du jardinage, il n’hésite pas à sortir son clet’ch chaque hiver et envisage même de passer très prochainement son permis bateau. Histoire de prouver qu’il a bien envie de rester ancrer durablement en bord de mer.

Article présenté sur la lettre d'information : Juillet 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Il est exigé que les participants précisent leurs nom, prénom, ainsi que leur adresse mail. Ces données, réservées à Dunkerque LNG, ne seront pas publiées à l'exception du prénom et de l'initiale du nom.

La publication des avis et commentaires est soumise à modération : prendre connaissance de la charte

Fabrice M.Il y a 77 jours

un père fier de son fils !