Lettre d'information n°56 - Novembre 2020

Edito

Olivier Heurtin, nouveau Président de Dunkerque LNG

2020-11-10

« L'énergie, une passion de toujours » Olivier Heurtin a pris ses fonctions de Président de Dunkerque LNG le 1er octobre 2020. A 49 ans, il entend faire profiter le terminal de son expérience acquise dans le monde entier pendant les 24 années qu'il a passées chez Total.

« J’ai toujours été passionné par l’énergie. Il n’y a rien de plus fondamental que d’apporter aux gens l’énergie qui leur permet de vivre dans de bonnes conditions. Après avoir étudié à Supélec et obtenu un MBA au Collège des Ingénieurs, j’ai été recruté par Total. Tout au long de ma carrière, j’ai eu la chance de découvrir les différents métiers de la branche amont, qui couvre l’exploration, le développement des gisements et leur exploitation. C’est à la fois passionnant et varié. Je voulais voyager : j’ai été servi ! J’ai débuté en Ecosse, d’abord à terre puis sur une plateforme de la Mer du Nord. J’ai ensuite travaillé pendant quatre ans en Thaïlande, où je m’occupais du développement d'un grand champ de gaz, dans le Golfe de Thaïlande. Après quelques années au Venezuela, en Argentine puis de nouveau en Asie, j’ai été en charge des filiales de l’Irak et du Kurdistan. Ma dernière mission s’est déroulée à Mexico. Toutes ces expériences internationales m’ont forgé une grande ouverture d’esprit. Je sais qu’il existe différentes façons de parvenir à un résultat. J’apprécie de travailler avec d’autres cultures, avec d’autres personnes. Je crois en l’humain.

Le GNL, le moyen d’accomplir la transition énergétique

L’opportunité de devenir Président de Dunkerque LNG est arrivée à point nommé. J’ai envie de m’investir dans le gaz naturel, qui prendra une grande part, selon moi, dans la transition énergétique. Ingénieur de formation, j’apprécie le haut degré de technicité que ce secteur implique. Par ailleurs, j’aspire à plus de stabilité géographique, y compris pour ma femme et mes deux filles de onze et treize ans.

Je suis ravi de participer à l’écriture de l’histoire du terminal de Dunkerque LNG. Il s’agit d’un projet industriel récent, dont l’exploitation a démarré il y a seulement trois ans et qui s’inscrira sur plusieurs décennies. De nouveaux projets sont déjà en gestation, par exemple, les activités d’avitaillement à petite échelle. La commercialisation des capacités disponibles constitue bien sûr un enjeu majeur pour le futur. Mon expérience chez Total me permettra d’apporter des méthodes de structuration afin de développer une vision sur le long terme. Je compte partager mon temps entre Dunkerque et Paris où sont basées les équipes commerciales.

Sur le plan personnel, je suis passionné par les grands espaces et par l’océan. J’ai toujours apprécié les sports de glisse ; du bateau à la planche à voile en passant par le surf. Je suis notamment fan de kitesurf, un sport que je serai ravi de pratiquer sur les spots dunkerquois ».

Opérations et grands projets

Une jetée adaptée à l'accueil des méthaniers de petite taille

2020-11-10

Le GNL comme carburant est considéré comme une solution alternative par le secteur du transport maritime. Pour accompagner cette mutation, le terminal de Dunkerque a adapté sa jetée pour accueillir des navires avitailleurs en GNL.

Utilisé comme carburant par les navires, le GNL constitue une énergie de transition majeure, dont l’intérêt environnemental est indéniable. Le recours au GNL supprime les émissions de soufre et de particules fines et réduit de 10 à 20 % les émissions de dioxyde de carbone et de 85 % celles d’oxydes d’azote.

« Mis en service en 2016, le terminal de Dunkerque a été conçu à l’origine avec une seule jetée dimensionnée pour des méthaniers d’une capacité de 65 000 m3 à 266 000 m3. Les plus grands méthaniers de monde sont appelés des Q-max. En quelques années, la demande a évolué » explique Luc Warzee, le directeur technique de Dunkerque LNG. « Depuis le mois de juin, la jetée a été adaptée afin d’accueillir des navires de petite taille, méthaniers et navires avitailleurs, à partir de 5 000 m3. Les navires, dits « souteurs » ou « avitailleurs », ont pour mission d’approvisionner des navires de commerce propulsés au GNL, comme des porte-conteneurs ou des ferrys ».

« Après le lancement des opérations commerciales de la station de chargement de camion-citerne au début du mois de juin, nous continuons de nous adapter pour offrir une plus grande flexibilité à nos clients » se félicite Luc Warzee. « Cette initiative s’inscrit dans une dynamique de demande d’énergie plus propre pour l’industrie du transport, qu’il soit maritime ou routier, plaçant le GNL au premier plan en tant qu’alternative ».

Adaptation de la jetée

« La jetée existante a été adaptée aux contraintes d’accueil des méthaniers de petite taille. Nous avons confié à la société SPIE Batignolles Nord le remplacement des boucliers d’accostage centraux. Ceci afin de disposer d’une plus grande surface d’appui pour accueillir des navires de petite taille en intégrant un grand marnage (différence de niveau entre la marée haute et la marée basse d'une marée). Le chantier a été réalisé en juin, il aura fallu 768 heures de travail et huit hommes pour installer ces nouvelles défenses, tout en intégrant les rotations des navires déjà programmés ».

« En parallèle, nous avons constitué un dossier pour porter à la connaissance de l’administration la possibilité d’utiliser 24 créneaux supplémentaires pour ces navires de petite taille, s’ajoutant aux 177 slots existants pour les méthaniers. Ceci sans remise en cause de l’étude de dangers actuelle. Le dossier a été instruit par la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL) et nous avons reçu la confirmation d’une absence d’impact sur notre autorisation d’exploiter » explique Luc Warzee. 

Green Loop, un projet européen phare

L’aménagement de la jetée s’inscrit dans le cadre du projet Green Loop, qui bénéficie d’une subvention de l’Union Européenne et dont Dunkerque LNG est partenaire aux côtés de TMF, CMA CGM et MOL. Le projet se décline en plusieurs activités dont l’adaptation de la jetée et la construction d’une seconde jetée qui permettrait l’accueil de navires de petite taille.

Une étude pour une nouvelle jetée

Et ce n’est pas fini ! Dès 2017, Dunkerque LNG et le Grand Port Maritime de Dunkerque (GPMD) se sont associés afin de mener une étude pour la construction d’une nouvelle jetée adaptée aux navires de petite taille. Chacune de ces deux entités supervise les activités liées à son cœur de métier. Ainsi, Dunkerque LNG porte le lot de l’étude relatif aux activités procédés et sécurité; des activités centrales pour le terminal méthanier. 

Grâce à cette stratégie, qui implique la mise en œuvre de nouvelles dispositions et installations sur notre site, Dunkerque LNG accompagne ses clients dans le développement du GNL comme carburant marin dans le cadre de la transition énergétique.

Rencontre

Sibylle de Veyrac, responsable commerciale

2020-11-10

« Un métier 100 % passion et 0 % routine » Sibylle de Veyrac a rejoint Dunkerque LNG en janvier 2019 en tant que responsable commerciale. Cette jeune femme de 31 ans, aussi dynamique que diplomate, partage avec nous sa passion pour son métier.

« Chez Dunkerque LNG, le métier de responsable commerciale c’est tout d’abord être intégré à une équipe positive et engagée, composée de quatre autres collègues et chapeautée par le directeur commercial.

Le métier comporte plusieurs facettes. La première est la gestion des contrats long terme en place avec Total et EDF, les clients du terminal. Leurs contrats expirent en 2036 et nous devons leur donner vie, en développant une excellente connaissance des clauses et en nous assurant du bon respect de celles-ci. Le métier comporte également un second volet plus opérationnel, lié aux activités du terminal. Nous sommes d’astreinte une fois par mois : pendant cette période, nous sommes amenés à être agents de liaison entre le terminal et ses contreparties, les clients en premier lieu mais aussi le réseau ou d’autres intermédiaires.

La dernière facette de notre métier concerne le développement des activités du terminal, qu’il s’agisse des services déjà existants ou nouvellement proposés, tels que le chargement de camion en GNL, entré en service en juin 2020 ou le rechargement de navires avitailleurs. En 2020, l’activité de l’équipe commerciale a été particulièrement soutenue et marquée notamment par deux appels au marché concernant nos capacités disponibles long terme et court terme à partir de 2021.

Diplomatie et rigueur exigées

Ce qui me passionne dans mon métier, c’est qu’il n’y a aucune routine. Les tâches sont très variées, les journées ne se ressemblent pas. L’aspect relationnel est essentiel et nous devons à la fois être diplomates, rigoureux et fermes vis-à-vis de notre ligne directrice. Le volet juridique est très présent, ce qui me plait car le droit est une matière qui m’a toujours intéressée. J’apprécie aussi énormément la dimension internationale de mon métier, notamment le fait de travailler en anglais.

Je suis titulaire d’un master en économie de l’énergie de l’IFPEN. Avant de rejoindre Dunkerque LNG, j’avais la charge de la communication et de l’analyse de marché pour le GIIGNL, une association internationale qui promeut le développement des activités liées au GNL et compte environ 90 membres dans le monde entier. C’est ainsi que j’ai connu Dunkerque LNG. Le service commercial est basé en Ile-de-France, aussi, je continue de vivre dans cette région dont je suis originaire et que j’apprécie. Mes années à Sciences Po Lille m’ont aussi permis de découvrir les charmes du Nord et je me rends avec plaisir à Dunkerque dans le cadre de nos activités pour échanger avec les équipes ou faire visiter l’installation. 

Sur le plan personnel, je suis passionnée par le cinéma, la gastronomie, les voyages, le sport et la danse notamment classique que j’ai pratiquée pendant douze ans. J’adore tester de nouvelles activités, j’aime quand ça bouge… dans ma vie quotidienne comme dans mon travail. Et sur ce point, chez Dunkerque LNG, je suis comblée ! »

Dunkerque LNG et son territoire

Dunkerque Flysurfing Club file vers les JO

2020-11-10

Le partenariat conclu entre Dunkerque LNG et Dunkerque Flysurfing Club avant même l'ouverture du terminal se poursuit cette année encore. Le club de kitesurf, qui compte 300 adhérents et une école, entame une saison prometteuse. Avec, en ligne de mire, les JO de 2024 pour Anaïs Mai Desjardins, une jeune licenciée. Le point de début de saison avec Vincent Renaux, le Président du Dunkerque Flysurfing Club.

« Le partenariat entre Dunkerque LNG et Dunkerque Flysurfing Club a débuté dès 2012. Des kitesurfeurs avaient l’habitude de pratiquer au Clipon, une vaste zone de dunes située entre le port ouest et la digue du Break. Avec le démarrage du chantier du terminal, ils devaient trouver d’autres lieux de pratique. Dunkerque LNG a financé l’achat d’un camion de neuf places, d’un 4X4, d’un Zodiac et d’un quad afin que nos licenciés puissent se déplacer aisément vers d’autres spots. Il a aussi contribué à l’emploi d’un moniteur, Aymeric Cegelski, favorisant le déploiement de notre école Les Petits Riders et de la team Riders.

Une jeune licenciée vise les JO Paris 2024

Dunkerque Flysurfing Club est aujourd’hui le premier club de kitesurf de France avec 300 licenciés, de 8 à… 70 ans. Certains de nos pratiquants obtiennent d’excellents résultats en compétition. Anaïs Mai Desjardins, 21 ans, est championne de France de kitesurf. Tout en poursuivant ses études de médecine, elle vise les Jeux Olympiques Paris 2024. Ce sera la première fois que le kitesurf sera discipline olympique : une belle reconnaissance ! Durant la saison qui vient de démarrer, nous allons aussi accueillir de belles compétitions dont le championnat de France de mountainboard, du kitesurf… sur le sable.

La poursuite de notre partenariat avec Dunkerque LNG est très importante pour le développement de notre activité. Prochainement, nous aurons plaisir à accueillir une douzaine de salariés de Dunkerque LNG pour découvrir, avec nous, les plaisirs de la glisse. Une belle occasion de mieux se connaître et de partager ! »