Actualités

Business GNL

Focus sur le marché du GNL

24/04/17

Les développements récents sur les marchés de GNL montrent un fort intérêt des acteurs pétroliers et gaziers pour des projets FSRU, une hausse des importations de GNL dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord et la poursuite de l'augmentation de la capacité mondiale de liquéfaction.

en savoir plus

Dunkerque LNG et son territoire

Parc Galamé : Le succès au rendez-vous !

24/04/17

Le parc Galamé, qui se compose à la fois d'un espace ludique avec aire de baignade biologique de plein-air, et d'un espace pédagogique au sein d'une Maison de la nature, a été, financé à hauteur de 3 millions d'euros par Dunkerque LNG, dans le cadre des mesures d'accompagnement à l'implantation du terminal méthanier. Retour sur un équipement dont le succès n'est plus à démontrer.

en savoir plus

Rencontre

Gauthier Decriem : De la salle de contrôle du terminal à la pelouse du stade de football d'Armbouts-Cappel

24/04/17

Tableautiste au terminal méthanier, Gauthier Decriem est aussi un passionné de football. Il pratique d'ailleurs cette activité dans le club de son village. Entre les postes au terminal, les entraînements et les matchs, la vie du jeune Armbouts-Cappellois de 35 ans est bien remplie. D'autant qu'il est aussi jeune père de famille, un rôle à côté duquel il ne veut surtout pas passer. Rencontre.

en savoir plus

Rencontre

Luc Sabbe : « Je mets mon expertise du terminal méthanier de Zeebrugge au service de celui de Dunkerque » 

10/02/17

Luc Sabbe a longtemps travaillé au terminal méthanier de Zeebrugge, pour le compte de son opérateur, Fluxys. Il met désormais son expertise au service du terminal méthanier de Dunkerque, où il a été détaché par son employeur depuis 2011. Une aide précieuse dont il nous détaille aujourd'hui toutes les facettes. 

en savoir plus

Vie de chantier

La levée des réserves se poursuit, étape indispensable avant le « taking over »

10/02/17

Si le terminal méthanier est désormais entré commercialement en fonctionnement, la partie « construction » n’est, elle, pas encore tout-à-fait terminée. Il faut maintenant vérifier qu'aucune anomalie ne subsiste – ce que l'on appelle la levée des réserves- afin que les contractants principaux puissent procéder au taking over (c'est-à-dire « la remise des clés »), cette activité pourra se poursuivre après le taking over. Les défaillances qui pourraient survenir ensuite pourront faire l'objet d'appels en garantie pendant deux ans (voire quatre ans selon la nature du défaut) auprès des contractants.

en savoir plus